La recette : l’échange des alliances

La rubrique préférée de nos followers revient avec un grand classique du mariage, l’échange des alliances

Le contexte

L’échange des alliances c’est LE moment clé du mariage, tout ce qui se passe avant tend vers cette petite minute, tout ce qui ce passe après n’est que relâchement… Autant dire que c’est un moment à ne surtout pas manquer pour le photographe.

Et c’est  là que l’expérience et le professionnalisme vont faire la différence. Parce que ce moment important à photographier est également source de pièges multiples.

Imaginez un peu : l’action se déroule entre quatre mains, évoluant dans un tout petit périmètre, et s’échangeant des anneaux de 1cm². Autour de ces anneaux, pouvant gêner la vue, nous retrouvons les mariés, le prêtre, les témoins appelés à s’approcher lors de l’échange des consentements (souvent 4, parfois 6). Parfois des enfants, souvent d’autres photographes amateurs, et surtout, très fréquemment, un micro disgracieux au beau milieu de la scène (ce que nous avons évité cette fois là, ouf…)

A ces contraintes s’ajoutent les règles de comportement que nous nous imposons, à savoir :

– ne pas s’interposer entre l’action (ici les l’échange des alliances) et le public (ici les invités dans l’église) ; les invités sont venus voir le mariage pas les photographes…

– ne pas demander aux personnes de se déplacer pour les besoins d’une photo ; nous faisons du reportage pas de la mise en scène.

Vous aurez compris ainsi que trouver le bon angle de vue est une question d’anticipation et de feeling. Si en plus vous rajoutez à ces conditions difficiles la faible lumière des églises qui imposent des choix techniques à la limite du raisonnable, nous arrivons à une équation difficile à appréhender:

importance du moment / courte durée / espace restreint / angles de vue limités / difficultés techniques

La scène

Abordons maintenant le cas spécifique de la photo mis en avant ici :

Nous travaillons à deux, ce qui permet lors de l’échange des alliances d’être plus sûrs de notre coup. Mais si il n’est pas gênant que nous apparaissions parfois sur les photos de l’autre, à ce moment là, particulièrement important, nous préférons éviter de « parasiter » l’information essentielle. Nous nous plaçons donc selon le schéma suivant, naturellement, sans nous concerter.

 schéma de prise de vue

 Il est immédiatement visible ici qu’il n’y avait pas d’autre angle possible pour aborder la scène que les deux que nous avons choisis. Damien est placé de manière à pouvoir photographier les visages de la mariée et de ses témoins ainsi que les alliances, son positionnement ne permettra pas de photographier le marié mais c’est le seul possible ici. Quant à moi, je suis placé de manière à pouvoir prendre l’action au plus près, cependant le risque principal est que les mariés se tournent vers le prêtre (par exemple pour lire leur texte) et que je ne puisse finalement rien voir. Par ailleurs, étant situé devant l’assistance je dois opérer accroupi pour ne pas gêner. Enfin nous sommes cachés l’un à l’autre par les témoins.

Les photos de la scène :

Damien au 100mm

 mariage, échange des alliances

Damien au 100m

 mariage, échange des alliances

Sylvain au 28mm (en s’approchant d’un pas)

 mariage, échange des alliances

 Damien au 100mm

 mariage, échange des alliances

Sylvain au 28mm (on peut voir l’objectif de Damien apparaître…)

 mariage, échange des alliances

 Après avoir fait cette vue au 28mm je décide de me concentrer sur le cœur de l’action et d’empoigner l’appareil équipé du 85mm. En effet l’attitude du prêtre ne me semble pas au diapason du moment, alors je préfère resserrer davantage le cadre.

La photo

L’appareil est préréglé pour décider seul de la sensibilité à adopter entre 100iso et 6400iso, tout en maintenant un temps d’obturation maximum de 1/125sec. Je choisis une ouverture à 2.8 pour assurer un minimum de profondeur de champs. L’alliance contrastant bien avec la peau, l’appareil n’a aucun mal à faire la mise au point dessus, c’est important car le sujet de la photo est extrêmement petit, si un doigt est net plutôt que l’anneau alors la photo est loupée…

planche contact échange des alliances

4 photos sont prises, la première est la seule sur laquelle on voit l’alliance, le choix est vite fait…

Notre traitement couleur habituel, le désormais célèbre format 16/9ème, et voilà la photo finale. Un résultat simple pour un moment précieux…

mariage, échange des alliances

nikon D600 + 85mm f1.8 – 1/125sec / 2.8 / 2500iso

D’autres images d’échanges d’alliances :

mariage, échange des alliances   mariage, échange des alliances mariage, échange des alliances mariage, échange des alliances mariage, échange des alliances mariage, échange des alliances mariage, échange des alliances mariage, échange des alliances  mariage, échange des alliances

Toutes questions et commentaires sont les bienvenus !




Facebook       Google+


Gardères & Dohmen sont classés 37ème International et 2ème France par L'International Society of Professional Wedding Photographers en 2017.
Gardères & Dohmen are in the ISPWP TOP 100 Wedding Photographers 2017


Regard d'Auteur SIGMA ISPWP Fearless WPJA
Mentions Légales